photo internet-cafe

Un témoignage positif sur l’adoption


Abandopté a  été écrit entre 2008 et 2009, durant un congé sabbatique.  Souhaitant faire « un pas » vers ses origines, Andrès Viret est parti visiter l’Argentine et l’Uruguay avec pour objectif d’apprendre l’espagnol et d’entamer un travail personnel sur son adoption et son abandon.

Ecrire est très vite devenu son moyen d’expression, avant de se transformer en réel travail thérapeutique. N’étant pas préparé pour l’écriture (tant matériellement que techniquement), il a d’abord effectué des recherches sur internet pour savoir « comment » écrire un livre. Soucieux de restituer un témoignage positif sur l’adoption, il a rapidement choisi de faire une autobiographie.

Les Internet café de Cordoba, Buenos Aires et La Paloma en Uruguay sont rapidement devenus ses lieux de thérapie, d’expression et d’émotion. C’est dans ces endroits insolites qu’il a écrit Abandopté. Durant plus de 2 mois il y a passé des journées entières, sept jours sur sept, incapable de ne plus écrire.

Deux autres mois ont été nécessaires pour le travail de relecture et de correction.

Abandopté est paru en avril 2009 en format papier.

En 2010 il a obtenu un prix spécial du jury lors du concours littéraire de l’Académie Européenne des Arts section Suisse.

Depuis décembre 2015 le livre est proposé en format numérique.